La brasserie

Bienvenue dans notre antre

C’est le moment d’en apprendre un peu plus sur la brasserie Mira, haut lieu de la vie brassicole s’il en est ! Des caribous du Canada aux ambiances occultes de la forêt des Landes, vous saurez tout – ou tout ce qu’il est possible d’avouer – sur la genèse de la brasserie Mira.

Venez donc faire connaissance avec nos brasseurs malteurs et vous familiariser avec l’endroit, car nous n’en doutons pas, nous nous reverrons souvent.

L'histoire
de la brasserie

C’est lors d’un voyage dans le grand Nord canadien, au pays des caribous, tabernacle ! que Jacques et Aurélien décident de se lancer dans un projet commun. Deux possibilités s’offrent à eux. La première, tirer avantage de leurs talents musicaux mutuels, écrire un tube interplanétaire et se laisser happer par le star-system. Ou alors ouvrir une micro-brasserie à leur retour chez eux, dans le bassin d’Arcachon, pour réinventer la bière et pouvoir siroter tranquillement des pintes dans leur propre pub. Les charts étant déjà squattés par des artistes au génie indiscutable – bien entendu, nous ne citerons pas de noms pour ne fâcher personne, – nos deux jeunes entrepreneurs choisissent de rentrer dans le bordelais pour exploiter les richesses locales. Voilà comment, en 2015, naît à la Teste-de-Buch la brasserie MIRA, du latin mirabilia, qui signifie « merveille ». Rien que ça, n’est-ce pas ?

Mais tout à fait ! Car l’univers poétique de Mira est inspiré des cabinets de curiosités ou « chambres des merveilles » des siècles passés. Ces ancêtres des musées avaient été créés afin de transmettre aux quelques visiteurs chanceux l’amour de l’art et de la découverte, tout comme Jacques et Aurélien veulent partager leur passion pour le houblon. Dans ce contexte, Mira choisit pour emblème la chimère, cet animal imaginaire à deux têtes, intrigante gardienne de notre brasserie. La chimère symbolisait au Moyen-Âge la tentation et les désirs irréalisables… enfin, pas si irréalisables que ça pour Jacques et Aurélien dont l’objectif depuis le début est de fabriquer un produit authentique et local.

Après avoir gravi quelque fois la dune du Pilat et barboté un peu dans les eaux arcachonnaises, le résultat est là : leur bière est  non filtrée, non pasteurisée, et uniquement élaborée à partir de produits de première qualité – malts, houblons, levures, plantes aromatiques, épices et tripes de ses créateurs. Inspirée par le bassin, elle a le goût du pays !

Allez, sans rancune, et à la vôtre ! (Mais aussi à la nôtre, quand même…)

Jacques et Aurélien

Les brasseurs malteurs

Jacques et Aurélien sont deux jeunes entrepreneurs originaires et mordus du bassin d’Arcachon. Musiciens dans l’âme – l’un joue de la guitare, l’autre de la batterie, et ils ne se contentent pas de répéter dans le garage de leurs parents – ils aiment suivre leur inspiration. C’est ainsi qu’ils décident un jour de porter leur bière à l’édifice régional girondin en créant un produit convivial et rassembleurattention, ça va brasser, chérie ! – à leur image. Oui c’est vrai, Dieu a créé l’homme à son image aussi et ça ne s’est pas super bien terminé, mais là, c’est différent : pour leur baptême de la bière, nos deux aventuriers des temps modernes laissent s’exprimer leur dynamisme, leur inventivité et surtout leur imagination. En chœur et au diapason, s’il-vous-plaît !

Trouvez nous !